P&C s'engage pour le futur !

La mode durable est la nouvelle norme

 

La mode durable, ou mode éco-responsable, a pour objectif de réduire l’impact social et environnemental de son processus de production. Elle vise à changer l’industrie de la mode à tous les niveaux : de l’approvisionnement en matières premières à la production et la vente de vêtements.

De plus, le mouvement de la mode durable cherche également à être plus respectueux des travailleurs en améliorant leurs conditions de travail. La demande d’une mode plus durable vient des consommateurs, ce sont eux qui exigent aux entreprises d’agir. Cela montre qu’ils sont conscients des problèmes de l’industrie et qu’ils veulent améliorer les choses. 

Les chaînes de magasins se rendent compte qu’elles doivent se conformer aux demandes des consommateurs. Mais elles doivent comprendre qu’utiliser des mots à la mode dans leur marketing pour apaiser un public soucieux de l’environnement ne suffit pas. Pour comprendre pourquoi il est nécessaire de travailler ensemble pour une mode durable, il est important d’être conscient des principaux enjeux de l’industrie textile et du monde de la mode.

L’état actuel de l’industrie de la mode

 

Les revenus globaux du marché de la mode devraient passer de 481,2 milliards de dollars en 2018 à 712,9 milliards de dollars en 2022. C’est une bonne nouvelle pour les e-commerçants, mais cela pourrait devenir une statistique inquiétante pour l’environnement et, par conséquent, pour nous tous.

Heureusement, le monde de la mode n’a jamais été aussi désireux de devenir plus respectueux de l’environnement. En effet, près de 90 % des consommateurs souhaitent que les marques s’engagent pour le développement durable.

Le principal problème à résoudre est la pollution créée par la production et la vente de vêtements. Pour comprendre l’ampleur du problème, examinons le cycle de vie d’un des produits préférés de l’industrie de la mode : le T-shirt blanc en coton. Les vêtements en coton sont confortables, durables et respirants. Le coton est également peu cher à cultiver et à récolter, il n’est donc pas surprenant qu’il s’agisse de la culture non alimentaire la plus répandue dans le monde. 

 

Malheureusement, il présente certains inconvénients. Les producteurs de coton utilisent des pesticides, des insecticides et des engrais. Ceux-ci se mélangent à l’eau et s’écoulent dans le sol, ce qui affecte la biodiversité des sols et contamine l’eau.

Cultiver suffisamment de coton pour un seul T-shirt nécessite jusqu’à 2767 litres d’eau (ce qui représente la consommation d’une personne pendant 3 ans et demie). En comparaison, la production d’assez de polyester pour un t-shirt nécessite 15 litres d’eau.

Après la récolte, le coton est envoyé dans une usine textile où il est transformé en un tissu gris rugueux. Le tissu est ensuite blanchi, teint et traité avec des produits chimiques pour obtenir l’aspect souhaité. Pour finir le coton est mis en rouleau de tissu blanc et doux qui est envoyé dans une usine de couture et transformé en T-shirts. Toutes ces étapes de production peuvent entraîner des dégâts environnementaux en raison des produits chimiques et de la quantité d’eau qu’elles nécessitent.

Enfin, les t-shirts arrivent dans votre boutique préférée. Vous en achetez un et le portez. Mais qu’arrive-t-il au reste des t-shirts que vous avez vus sur le présentoir ? Ceux qui ne sont pas vendus finissent souvent dans des décharges ou sont brûlés, ce qui entraîne davantage d’émissions de gaz et de pollution. Mais maintenant que l’industrie de la mode et ses clients sont conscients de ces problèmes, la volonté de s’améliorer est plus forte que jamais. Les entreprises textiles cherchent des solutions qui permettront de transformer l’industrie, afin que chaque t-shirt en coton soit produit de manière durable.

 

L’expérience de P&C en tant qu’entreprise de print on demand

 

Les services d’impression à la demande ou print on demand (POD) pourrait bien être l’une des clés d’une industrie de la mode respectueuse de l’environnement. Voyons comment la production et les produits du catalogue P&C sont réalisés. Les techniques et équipements d’impression et la façon dont nous gérons nos services logistiques. Des efforts importants et nécessaires pour favoriser la consommation de marques de plus en plus écoresponsables.

 

Notre production

Print on demand vs fast fashion : nos mesures anti-gaspillage

Le principal avantage des entreprises de print on demand par rapport aux détaillants de mode est que la vente à la demande produit moins de déchets. Elle s’inscrit dans le mouvement de la slow fashion.

Les chaînes de magasins traditionnels produisent des articles à vendre, donc ils sont toujours fabriqués en grandes quantités pour économiser de l’argent.

 

A l’inverse, P&C n’imprime un produit que lorsqu’un client passe commande. Cela nous permet d’éviter la surproduction, c’est-à-dire les surplus de stocks d’invendus qui doivent être jetés ou brûlés, ce que font plusieurs géants de la vente au détail. Avec 4 millions de tonnes de vêtements gaspillées chaque année en Europe seulement, un tel modèle commercial change la donne.

Les déchets du print on demand proviennent principalement des articles qui sont endommagés lors de l’impression, et le taux d’impression d’articles endommagés est conforme à la norme du secteur. P&C fait don des articles retournés à des organisations caritatives locales.

De plus, nous n’achetons que les produits dont nous avons besoin pour répondre aux commandes de nos clients. Le fait de commander des stocks uniquement lorsque nous en avons besoin va de pair avec l’idée que les produits ne sont imprimés que lorsqu’une commande est passée.

Nous utilisons nos données pour travailler en permanence sur le catalogue en retirant les produits peu demandés ou ceux qui sont souvent endommagés. De cette façon, nous évitons les surplus de stock, ce qui évite les déchets textiles.

Nos produits et leur fabrication respectueuse de l’environnement

Les produits sur lesquels nous imprimons et l’endroit où nous nous les procurons ont également leur importance. C’est pourquoi notre objectif principal est de diversifier notre collection de produits éco-responsables et biodégradable. Nous travaillons également à réduire au maximum les distances d'importations entre les produits vierges et nos centre de production en fonction du pays ou la commande est effectuée.

 

L’engagement de P&C 

Utiliser 100 % de polyester recyclé et de coton durable dans nos vêtements d’ici 2025 

Nous recherchons constamment de nouveaux fournisseurs utilisant différentes matières premières naturelle tel que le coton bio, le chanvre, le lin ou d'autres innovations comme le Polyr PET.​ Vous retrouverez sur chaque article une fiche des caractéristiques ainsi qu’une fiche sur l’origine des produits vierges.

L’ajout de nouveaux produits à notre catalogue prend du temps, cela peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois. Nous ne nous contentons pas de sélectionner les produits les plus tendances. Ajouter un nouveau produit signifie faire des recherches, tester le produit et vérifier où il est disponible. Cela exige également de notre équipe qu’elle étudie de nouvelles techniques de production ou qu’elle adapte les techniques existantes. S’il s’agit d’un produit entièrement nouveau, nous demandons à nos équipes de production de tester les produits eux-mêmes pour s’assurer qu’ils sont conformes à nos normes de qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ajouté des certificats de durabilité GOTS et OEKO-TEX